Les armoiries de Guichard II Dauphin d’Auvergne

Et oui tout avance ... même mes recherches sur mon personnage.

Merci à Michel De Camp : Prévôt du Grand Serment Royal et de Saint Georges des Arbalétriers de Bruxelles pour son aide précieuse.

Fils aîné de Guichard I Dauphin d’Auvergne, premier grand maître des arbalétriers de France et d’Isabelle (Isabeau) de Sancerre. Epoux d’Eléonore de Culant, sans descendance vivante à son décès en 1415 à Azincourt, en qualité de souverain-maître de l’hôtel du roi.

Selon l’armorial de la Cour Amoureuse de Charles VI, sous le n° 196 il porte :

Ecartelé, aux 1 et 4 d’or au dauphin pâmé d’azur, aux 2 et 3, d’azur à une bande d’argent, accompagnée de deux cotices d’or potencées et contrepotencées ; au lambel de gueules brochant sur le tout.

Il modifie ainsi doublement le blason de ses aïeux, en l’écartelant avec les armes de Sancerre reprenant, à première vue, les armoiries maternelles et brisant le tout d’un lambel. Ce blason suscite toutefois deux interrogations :

-         le lambel est une brisure portée généralement par le cadet, or il est l’aîné de son frère Louis !

-         quelle est la raison qui le pousse à inclure les armes de Sancerre à son blason ?

La réponse se trouve dans la Chronique du religieux de Saint Denys : il inclut les armoiries de son oncle maternel Louis II de Sancerre, maréchal puis connétable de France. En effet ce dernier, mort sans alliance ni enfants légitimes, l’institue son héritier à la condition qu’il relève ses armoiries personnelles qui sont :

D’azur à une bande d’argent, accompagnée de deux cotices d’or potencées et contrepotencées, au lambel de gueules sur le tout.

Ce lambel indique bien que Louis II est le cadet de famille ; les armes non brisées appartenant à son frère aîné qui est Comte de Sancerre.

Cela signifie donc qu’en relevant les armoiries de son oncle, le lambel doit figurer uniquement aux 2 et 3 de son écartelé et non sur le tout !

Les deux interrogations sont ainsi levées d’un coup : l’écartelé résulte de la demande de son oncle pour lui léguer son héritage et le lambel de gueules est en réalité mal positionné. La preuve en est dans la notice de notre personnage rédigée par Anselme dans le tome 8, page 53, on y décrit ses armoiries ainsi :

Ecartelé aux 1 et 4 au dauphin pâmé d’azur, aux 2 et 3 à une bande d’argent accompagnée de deux cotices d’or potencées et contre potencées, au lambel de trois pendants de gueules.

Description confirmée par celle de son sceau, datant de 1408 qui ne place le lambel qu’aux 2 et 3. Mais la représentation qui accompagne la notice place erronément le lambel sur le tout !

Le blason de Guichard II serait donc :

NB : Les nageoires et la queue du dauphin devraient être uniformément bleues.

blason_guichard_II__copie