Le médiéval pourrait-il apporter quelque chose à l’humain en plus du divertissement ? Impossible ? Mais non ….

En cette soirée du 19 février 2008  dans le domaine des Barbillons du Val des Sacres, Taissy, Via Sahel et nous avons mis en place une soirée médiévale pour collecter des fonds pour construire une école au Sahel.

Après la mise en place des convives, un spectacle de feu en guise d'apéritif a mis les spectateurs en apétit et donné le ton de la soirée.

Tous le long du repas se sont succédés combat, tir a l’arc, jonglerie, farces….

Différentes animations didactiques ont agrémenté la soirée et le repas servi a table.

Un repas d'ailleurs suculant, avec uniquement des recettes médiévales servies de main de maître, encore un grand bravo aux maîtres queux qui ont œuvré dans l’hombre des fourneaux.

Des ateliers étaient disposés dans la salle pour faire découvrir différentes facettes de notre moyen age.

Une ambiance chaleureuse pour cette première qui annonce une seconde pour l’année 2009 ( probablement courant avril, la date exacte reste à déterminer ) mais cette fois-ci sous forme de grande fête médiévale , et je fais déjà un appel : venez nous rejoindre et participer à la réalisation de cette journée ,vous tous : bénévoles et associations.

Merci a tous. Nous voilà des acteurs de la vie sociale.

PRESENTATION       

L’Association VIA SAHEL Champagne Ardenne est une création récente puisque la déclaration est passée au JO le 15 février 2003.

C’est la 8ème antenne du réseau dont la coordination est assurée par la Fédération Nationale VIA SAHEL depuis plus de 25 ans.

Ses actions consistent à apporter une aide au développement matériel, économique, technique, pédagogique, culturel et sanitaire aux populations les plus démunies du continent africain et plus particulièrement celles du PAYS DOGON au Mali.

Cette partie du Mali  représente 56 villages, soit une population d’environ 40 000 habitants répartie de part et d’autre de la falaise de Bandiagara jusqu’a  la frontière avec le BURKINA.

Les membres qui  ont fondé Via Sahel ont milité depuis plusieurs années dans l’antenne du sud Est de la France avant de créer l’antenne Champagne Ardenne.

Ils ont ainsi participé au financement de plusieurs puits et ont même financé et convoyé en 2002 de REIMS, via le Maroc et la Mauritanie, un 4x4 destiné au permanent de l’Association basé à SANGHA.

Après cette expérience, la création de l’antenne champardennaise visait à redonner à notre région une place et un nom dans l’action humanitaire au profit du Pays DOGON.

Depuis sa création, le cercle des adhérents s’élargit, près de 100 personnes à ce jour, pour une représentation nationale de près de 1500 personnes.

Pour une bonne lisibilité de notre action et pour être pragmatique dès le départ, les objectifs de l’Association étaient  dans un premier temps relativement simples Il s’agissait de financer la construction de puits.

 

C’est un objectif qui intéresse nos concitoyens dans la mesure ou le problème de l’eau est sensible aux yeux de tous et où la technique pour réaliser ces puits est largement éprouvée. VIA SAHEL a déjà mis en place près de 100 puits depuis 1999 et la demande est très importante, d’ou l’opération baptisée « 1000 puits »

VIA SAHEL a fait le choix de réaliser des puits traditionnels, creusés à la main et cimentés dont les coûts sont 4 à 5 fois inférieurs à des puits forés munis de dispositifs de pompage sophistiqués qui nécessitent généralement de la maintenance.

Ainsi, lorsque le lieu est retenu, il est établi avec les responsables du village le cahier des charges suivant :

- le village doit fournir :

-  15 personnes, chaque jour pendant la durée de creusement du puits qui    peut varier de 2 à 4 mois en fonction du sous-sol

-  la nourriture de cette main d’œuvre. VIA SAHEL travaille avec le Programme Alimentaire Mondial qui fournit le mil et l’huile pendant la durée des travaux.

-  Le gravier pour faire le béton

- VIA SAHEL par l’intermédiaire de son représentant français prend en charge :

                -   la surveillance des travaux

-         la fourniture du ciment

-         le ferraillage

-         les coffrages

-         les salaires des maçons puisatiers

Le coût moyen d’un puits est d’environ 2500 €

Cette méthode de travail adoptée par VIA SAHEL qui se veut très participative contribue à l’insertion par le travail et l’appropriation des réalisations par les DOGON, c’est le cas des puits mais également des écoles, de l’hôpital et de la pharmacie déjà réalisés.

Elle assure également la maîtrise des dons puisque l’argent n’est jamais donné directement aux Dogon, sauf pour les salaires des puisatiers. C’est Alain Vallet le permanent de la fédération qui, vivant  sur place, assure la conduite de tous les projets.

Ainsi les 100 puits déjà réalisés sont entretenus et protégés par les villageois qui reconnaissent le bien fondé de l’action de VIA SAHEL.

Les nombreuses missions qui se succèdent chaque année dans le Pays Dogon confirment à chaque fois le bonheur des villageois qui profitent d’un puits et les  attentes de ceux qui sont inscrits sur la liste  « des mille puits ».

Ainsi en 2003, Via Sahel Champagne Ardenne a pu, grâce à l’aide de la ville de REIMS, financer le premier puits du village de YOUDIOU 4950 habitants regroupant les Dogons et les Peuhls. Depuis l’Association a financé 4 puits.

Dans ce même village, Via Sahel a financé en 2004  l’équipement complet d’un dispensaire de brousse qui apporte un service à près de 8 000 habitants, ainsi qu’une aide matérielle régulière aux 800 élèves scolarisés.

En 2007 et 2008, Via Sahel Champagne Ardenne a financé la construction d’une école de 3 classes à Youdiou. Les fonds nécessaires, de l’ordre de 20 000 €, ont été rassemblés grâce à des subventions de la ville de Reims, de la Région, des donateurs privés et aux participations de tous les bénévoles qui ont assisté aux différentes manifestations et soirées  organisées par l’Association.

2008 sera la préparation d’opérations visant à assurer l’autosubsistance alimentaire des Dogons. Des échanges ont déjà été engagés avec l’ACCIR, une ONG champ ardennaise qui a une bonne expérience dans ce domaine.

Pour tous ceux qui veulent  nous aider dans nos actions, ils peuvent prendre contact avec

René PARCHEMINIER, le président de l’Association VIA SAHEL Champagne Ardenne.  65 rue de Bezannes, 51100 REIMS.  Tel : 03 26 84 24 76   parcheminier@free.fr

_DSC0091

_DSC0070_DSC0086_DSC0132

_DSC0142

_DSC0155